Rio de Janeiro, au rythme des Cariocas

Il y a un imaginaire fort autour de Rio de Janeiro et c’est en partie ce qui rend sa visite si excitante. Copacabana, Ipanema, le Christ Rédempteur (Corcovado), le Pain de Sucre mais aussi les favélas, l’insécurité, les nuits agitées… autant d’aspects qui rendent cette ville exceptionnelle et incontournable au Brésil.

Nous avons eu la chance de découvrir Rio de deux façons différentes, une fois à deux et l’autre fois avec une petit groupes d’amies venues nous rejoindre pour la fin de notre tour du monde. C’est donc d’abord à deux que nous faisons la rencontre de la Cidade Maravilhosa (cité merveilleuse).

Premiers pas dans la ville

Logés dans le quartier réputé très animé et pas forcément bien famé de Lapa nous profitons du confort de l’excellent hôtel Slaveiro Lifestyle pour ces derniers jours en amoureux. Nous découvrons autour de nous un quartier populaire et charmant fait de petites ruelles animées et de commerces traditionnels. Rien de très touristique donc mais la « version jour » de ce quartier a beaucoup de cachet. Dans sa version nocturne, le quartier est plus réputé pour ses bars et sont ambiance survoltée. A Rio, il est fortement recommandé de sortir avec le moins de choses voyantes possibles sur soi. Oubliez donc vos beaux bijoux et smartphones dernier cri et préférez la discrétion. La ville, bien que nous n’ayons eu aucun soucis est réputée pour ses vols à l’arrachée et/ou à mains armées. Prenez un peu de cash sur vous, de quoi tenir la journée et gardez le reste à l’hôtel, c’est plus sérieux et vous aurez l’esprit plus léger. Le tout pour ne pas se faire remarquer c’est de ne pas avoir l’air du touriste de base et de surveiller ses arrières.

Bresil Rio de Janeiro 65

Très vite nous apprécions la chaleur humaine de la ville. A la recherche d’une laverie dans le quartier de Lapa, nous entrons dans un commerce un peu au hasard et demandons s’ils n’en connaitraient pas une. La mère et le fils nous accueillent à bras ouverts et commencent à se concerter, faire des recherches sur internet et enfin à appeler pour nous les laveries pour être surs qu’elles sont ouvertes. Les brésiliens n’en finissent pas de nous toucher. Nos adresses à la main et le sourire jusqu’aux oreilles ils rajoutent alors que nous sommes les bienvenus si nous avons encore besoin d’aide. Nous trouvons donc la laverie en question et découvrons par la même occasion le marché municipal de Lapa qui est un festival de couleurs, d’odeurs et de bonnes énergies.

Bresil Rio de Janeiro 13

Au fil des rues et sans but précis on déambule dans la trépidante cité. Centro, Gloria, Cinelandia, Lapa, Catete… les quartiers défilent avec tous leur identité propre.

Dans une des rues du Centro, proche de la station de métro Uruguaina nous sommes attirés par de la musique. Nos estomacs gargouillent et ça tombe bien car de nombreux restaurants ont installé leurs petites table dans cette rue conviviale et pittoresque.

Bresil Rio de Janeiro 16
Déjeuner au rythme effréné de la Samba

Campo de Santana, le paradis des bêtes

L’estomac bien rempli nous continuons notre route jusqu’à nous arrêter dans un jardin assez particulier, le parc de Santana. D’aspect, il est assez basique mais très vite nous remarquons qu’il est envahi de bestioles rigolotes ! Ce sont des agoutis, de petits rongeurs d’Amérique Centrale qui semblent ne pas avoir de problemes pour se reproduire en masse ! C’est très drôle, il y en a partout et de toutes tailles ! On y trouve aussi des chats et toutes sortes d’oiseaux. Drôle de ménagerie ! Les animaux ne sont pas enfermés et peuvent quitter le parc quand ils le souhaitent sauf qu’ils ne sont pas bêtes et savent qu’ils sont nourris tous les jours par la municipalité.

Bresil Rio de Janeiro 7

Bresil Rio de Janeiro 2 62

Bresil Rio de Janeiro 9
Qui sautera le premier ?
Bresil Rio de Janeiro 6
Des hérons ont élu domicile sur cet arbre

Fête sous les arches de Lapa

Les arches de Lapa sont un ancien aqueduc reconverti pour accueillir le fameux tramway électrique qui monte la colline de Santa Teresa. La place qui entoure les arches c’est un peu la cour des miracles et ce n’est pas l’endroit le plus fréquentable de la ville. On ne s’y sent pas spécialement à l’aise. Comme notre hôtel n’est pas très loin de celle-ci, nous y passons régulièrement pour rejoindre d’autres quartiers de Rio. Un après-midi pourtant  nous tombons sur un groupe de musique et de danseurs absolument génial.

Bresil Rio de Janeiro 72

C’est la Samba, la vraie, celle qui transporte, donne envie de bouger, de danser au son des rythmes endiablés des percussions. Le spectacle vaut le détour, on prend beaucoup de plaisir à faire partie de l’instant !

Bresil Rio de Janeiro 73

L’air marin

Ce qui est sympa à Rio c’est que l’eau n’est jamais bien loin ! Depuis la Praca XV (Centro),  nous découvrons toute une vie portuaire avec ses gros bateaux, ses petites barques et ses pêcheurs, bien décidés à ne pas rentrer les mains vides ! On peut s’assoir tranquillement sur un banc et observer cette vue sur la baie de Guanabara, l’île des Cobras (base militaire et de santé marine) et le pont Rio-Niteroi.

Bresil Rio de Janeiro 19

Bresil Rio de Janeiro 22

La promenade de Gloria

Non-loin du quartier de Lapa et de l’aéroport Santos Dumont, nous découvrons toute une zone piétonne qui longe la baie de Guanabara. Il y a un immense monument érigé en l’honneur des morts de la deuxième guerre mondiale qui trône au milieu de la pelouse d’un vert éclatant de l’immense parc do Flamengo. Rollers, vélos, course à pieds, c’est l’endroit idéal pour faire de l’exercice physique.

Bresil Rio de Janeiro 53

Quelques mètres plus loin nous découvrons la très chic Marina da Gloria. On peut y découvrir de biens jolis yatchs et manger dans de petits restaurants un peu plus chers que la moyenne à Rio. Enfin, il faut dire que le cadre est plutôt plaisant !

Bresil Rio de Janeiro 55

Petit plouf bien agréable sur la jolie plage do Flamengo où l’on profite d’une fin de journée douce et ensoleillée entourés de Cariocas qui comptent bien profiter du sable chaud et des plaisirs du farniente.

Bresil Rio de Janeiro 58
Praia do Flamengo

Coucher de soleil sur Rio

C’est depuis les alentours directs de l’aéroport domestique de Rio, Santos Dumont que nous assistons à un spectacle enivrant. Nous regardons les avions décoller et le ballet aérien est majestueux. En toile de fond, la baie et plus loin le Pain de Sucre, un des emblèmes de la ville. On reste là un bon bout de temps, vraiment heureux de vivre cet instant. On sait aussi que nous sommes en train de vivre nos derniers moments à deux de ce tour du monde et profitons de chaque minute.

Bresil Rio de Janeiro 34

Nous continuons à longer la baie, c’est magnifique avec ces couleurs qui changent. La luminosité baisse, le ciel rougit peu à peu. Nous arrivons au niveau du musée d’art contemporain de Rio et bientôt nous sommes attirés par de la musique et des rires !

Bresil Rio de Janeiro 47

Bresil Rio de Janeiro 48

Toujours dans l’immense parc do Flamengo se tient une fête un peu spéciale. Guirlandes, stands de pop corn et de boissons fraiches et surtout des participants déguisés et en échasses ! Ils fêtent quelque chose d’important c’est sur et nous allons demander des renseignements à l’un d’entre-eux ( qui n’est pas en échasses ce qui facilite la discussion!). Nous apprenons qu’il s’agit d’un mariage et que nous nous adressons au marié en personne qui est très touché de l’intérêt que nous portons à leur cérémonie. Il nous invite à nous servir en pop corn, nous dit de rester un peu à la fête et nous explique qu’au Brésil en juillet, alors que le pays entre dans l’hiver, certains jeunes célèbrent leurs noces de manière décalée et un peu hippie. En tout cas l’ambiance est top, communicative et ça danse, et ça chante ! Quel bonheur ! Quelles couleurs !

Bresil Rio de Janeiro 45

Bresil Rio de Janeiro 39

Bresil Rio de Janeiro 35

Il fait presque nuit noire sur Rio, le temps pour nous de rentrer à l’hôtel. Demain nous accueillons nos amies venues spécialement nous voir pour la fin de notre tour du monde. Quelle chance d’avoir vécu ça à deux et de pouvoir prolonger l’expérience à plusieurs. Rio est à l’image du pays tout entier, prenante, forte, contrastée, accueillante et sublime. C’est un concentré de chaleur humaine dans une ville pourtant très étendue. Imprévisible, elle peut effrayer par certains aspects. Entière, elle sait offrir à chaque personne qui s’y trouve un concentré d’émotions pures et intenses.

Hôtel Slaveiro Lifestyle
Un hôtel de très bon standing dans le quartier animé de Lapa. Les chambres sont modernes et confortables, le petit déjeuner sous forme de buffet est un des meilleurs que nous ayons pu gouter de toute notre vie ! Vraiment c’est un hôtel au top !
.
Trajet aéroport Santos Dumont (vols domestiques)- quartier de Lapa: :
En taxi, avec la compagnie officielle de l’aéroport nous en avons eu pour une vingtaine de réais soit un peu plus de 5 euros

.
.
Voir d’autres articles dans les environs de Rio :
.


.
.
Voir d’autres articles dans les environs de Rio :

Bresil Alto Paraiso Alto Paraíso de Goiás, bulle de nature
Bresil Brasilia Brasilia, un musée à ciel ouvert
bresil Voir tous nos articles sur le Brésil

10 réflexions sur “Rio de Janeiro, au rythme des Cariocas

    1. Merci Marie 🙂 Sur cet article on voulait vraiment la jouer à la locale et heureux que ça te plaise ! Nous allons en faire un autre plus axé sur les points d’intérêts « très » touristiques de la ville, comme ça il y en a pour tous les gouts.
      A très bientôt !

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s