Paracas et les îles Ballestas, à la queue leuleu !

Au sud toute !

Enfin nous nous décidons à quitter la capitale péruvienne et prenons par le sud tout en longeant la côte jusqu’à la ville de Paracas, célèbre pour son parc naturel et ses îles Ballestas. Les trajets en bus étant un peu le point noir principal du Pérou du au trop grand nombre d’accidents, nous décidons de ne pas aller au plus économique et choisissons la compagnie Cruz Del Sur, réputée la plus sûre (aussi la plus chère) de tout le pays.  Et quelle surprise en prenant place à bord de ce bus ! Grands sièges inclinables en cuir, écrans personnels avec sélection de films, couvertures, oreillers, plateau repas, hôte ou hôtesse toujours disponibles… on se croirait dans le première classe d’un avion ! Du coup, les quatre petites heures de trajet jusqu’à Paracas se déroulent à merveille pour un prix qui vaut largement le service fourni par la compagnie.

Pérou Paracas Islas Ballestas 01.JPG

Trajet Lima-Paracas :
Avec la compagnie Cruz del Sur, nous en avons eu pour 62 soles par personne soit 18 euros/personne. Nous n’avions pas pu réserver en ligne le matin même de notre départ mais sommes allés dans une agence locale de Lima-centre très bien : Agencia Vulcano Trading, qui s’est occupée de réserver pour nous les billets avec une grande gentillesse.  Les bus Cruz del Sur sont chers mais d’un confort incroyable et la compagnie est très attentive à la sécurité en faisant alterner toutes les 4 heures les chauffeurs sur les longues distances, en informant les passagers de la vitesse du bus avec la possibilité de demander de la réduire si celui-ci dépasse les 90 km/heures autorisés… on s’y sent vraiment bien et en totale sécurité.

Paracas, petit port au milieu du désert

Sur le chemin, nous ne croisons quasiment que du désert et quelques petites villes. Paracas ne déroge pas à la règle et se trouve aussi toute entourée de grandes dunes de sable et bien sûr de l’océan !  Paracas, c’est plus un village qu’une ville, et c’est depuis toujours un petit port de pêcheurs.  La ville a développé son économie également en proposant aux visiteurs d’aller visiter la réserve naturelle de Paracas ou/et de faire un petit tour en bateau pour admirer les îles Ballestas et leur faune incroyable.

Pérou Paracas Islas Ballestas 40.JPG

Le village est vraiment tout mimi, on s’y sent en vacances. En revanche pour la baignade il vaut mieux éviter car l’eau est tout de même très sale. Séance bronzette, petit verre sur la promenade et ballade au coucher du soleil sont les activités principales de cette petite station. Les prix pratiqués par les restaurants ne sont pas donnés mais c’est un peu comme dans tous les endroits de ce type. Beaucoup d’auberges de jeunesse ou guest house disposent de leur petite cuisine où il est possible de faire sa popote pour économiser un peu.

Pérou Paracas Islas Ballestas 53.JPG

ITCHUS Paracas:
Une guest-house/ auberge de jeunesse très mignonne avec un bon service. On peut y faire sa cuisine. Chambre double matrimoniale à 65 soles. Emplacement un peu en retrait du village et assez calme.
.
Maria Bonita Hotel:
Un gros coup de cœur pour cet hôtel qui nous a accueilli la deuxième nuit. Cet hôtel standing n’était pas encore terminé quand nous avons voulu y aller et du coup nous avons pu négocier un super prix de 70 soles en chambre matrimoniale.  Nous n’avons absolument pas souffert des travaux et la chambre était plus que nickel.  Foncez-y tant que les prix n’ont pas grimpé !

Les îles Ballestas

N’étant de base pas très emballés par les tours organisés, nous prenons notre courage à deux mains (exagération) et finissons par booker l’une des deux excursions phares de la ville, le tour en bateau dans les îles Ballestas ! Voilà, voilà c’est fait et au petit matin nous sommes cueillis bien en retard par le chauffeur qui doit nous conduire au port d’embarquement. Qui dit en retard dit aussi gens qui râlent et surtout plus de places pour être assis tous les deux ensemble ! Ça commence bien ! On enfile nos beaux gilets de sauvetage oranges… Nicolas à l’arrière du bateau semble tout à fait dans son élément (ironie) et je crois qu’il préférerait se jeter à l’eau plutôt que d’être là.  Moi (Cécile), je suis un peu plus chanceuse car je passe une grande partie du trajet tout à l’avant du bateau à côté du pilote.  C’est donc à 40 sur un bateau riquiqui à moteur que nous partons en mer !

Pérou Paracas Islas Ballestas 36.JPG

Premier arrêt devant cette fresque incroyable à même le sable, le chandelier de Paracas, un géoglyphe immense dessiné à flanc de dune. Époque des flibustiers, des  lignes de Nazca ou encore peut-être manifestation extraterrestre, toutes les hypothèses sont évoquées car il est impossible de réellement dater ce dessin. Ce candélabre monumental ne se détériore pas pour la bonne et simple raison qu’il ne pleut quasiment jamais dans la région (à peine 2mm de précipitation par an). Nous ne savons pas en revanche si la main de l’homme vient de temps en temps  « nettoyer » le dessin pour qu’il reste bien visible.  Quoiqu’il en soit, le spectacle est vraiment beau à voir et laisse songeur.

Pérou Paracas Islas Ballestas 05.JPG

Pérou Paracas Islas Ballestas 09.JPG

La ballade continue entres les îles et îlots du site. C’est splendide et les diverses formations rocheuses sont à couper le souffle. Des milliers d’oiseaux sont ici chez eux et volent au dessus de nous. Personne du coup n’est à l’abri d’un petit « cadeau » sur sa tête. D’ailleurs ça sent quand même très fort la fiente ce qui n’est pas très ragoutant !

Pérou Paracas Islas Ballestas 23.JPG

Une des promesses de ce tour est de pouvoir faire la rencontre d’adorables pingouins ! Et ils sont bien là, on ne les distinguent pas vraiment sur les photos mais ils font leur vie, sur la roche et glissent parfois. C’est un spectacle vraiment très mignon surtout quand l’un d’entre eux a décidé, après une belle glissage de se jeter à l’eau dans un plongeon majestueux !

Pérou Paracas Islas Ballestas 17.JPG

Pérou Paracas Islas Ballestas 16.JPG

Pérou Paracas Islas Ballestas 29.JPG

Les paysages défilent et sont toujours aussi sublimes. Le plaisir est un peu gâché par les autres bateaux sortis à la même heure pour le même tour mais bon ce n’est pas si grave. Ce sont d’autres bestioles que nous croisons maintenant: d’énormes  lions de mer sont là à se dorer la pilule sous un soleil de plomb. L’un baille aux corneilles, l’autre est tout simplement en train de piquer son centième roupillon de la matinée. On ne les dérange pas trop et c’est tant mieux car c’est ce qui peut faire peur avec ces tours organisés qui passent au plus près des animaux sauvages. On aura aussi le droit à un plongeon « pataud » d’un des lion de mer qui avait besoin de se rafraichir un peu.

La plage ci-dessous est envahie par les lions de mer. Il y en a partout et il font un de ces vacarmes ! Des hurlements tonitruants viennent jusqu’à nos oreilles, un mélange de bâillement et de chant bien rauque.  Il y en a aussi beaucoup à l’eau, qui plongent, qui sautent, qui disparaissent et réapparaissent quelques mètres plus loin.

Pérou Paracas Islas Ballestas 35.JPG

Le tour en bateau s’achève, notre guide nous informe que nous avons une bonne vingtaine de minutes pour rejoindre la côte. Le temps de faire un bilan de cette expérience. Un bilan mitigé pour dire vrai.

Pérou Paracas Islas Ballestas 38.JPG

Par où commencer ?

En venant à Paracas il est impossible de passer à côté de cette excursion. En effet, toutes les boutiques vendent exactement la même dans une gamme plutôt low cost. Il n’y a quasiment rien d’autre à faire ici à part un autre tour pour visiter le parc naturel de Paracas mais qui est vendu de la même manière c’est à dire en  low cost et en tour organisé très groupé. Tant qu’à être ici, on se dit alors qu’il serait bête de ne pas tenter au moins l’une des deux. La plupart des touristes enchainent les deux mais connaissant notre amour pour ce genre de tours nous nous sommes limités à une seule, celle qui nous paraissait la plus marquante.  Pour le gros point positif, cette promenade de deux heures est vraiment belle à faire et on y voit beaucoup d’espèces d’oiseaux et aussi évidemment pingouins et lions de mer. Les paysages sont aussi vraiment sublimes. Ce qui nous a beaucoup moins plu en revanche c’est d’être obligé de passer par un tour organisé pour faire ces îles. Plus pénible encore, on ne peut pas choisir de « gamme » de tour. C’est du low-cost à la chaine et puis c’est tout ! Entassés à 40 dans des bateaux à moteur nous sommes à la queue-leu-leu  pour aller admirer les merveilles naturelles. Tous les bateaux partent à 8h,  du coup, on voit plus de tâches oranges de gilets de sauvetage que d’animaux marins ! L’avantage au moins c’est que ce n’est pas cher mais finalement on comprend pourquoi. On se questionne aussi sur le bien-être des animaux. Ne sont-ils pas perturbés par ce va et viens incessant de bateaux à moteur? Nous avons trouvé les pingouins un peu craintifs, les autres espèces en revanche ne semblaient vraiment pas se soucier de nous.

Le tour des îles Ballestas est fait pour vous si:

  • Vous avez l’habitude et aimez voyager en tours organisés
  • La foule en gilets de sauvetage et perche à selfie ne vous dérange pas
  • Vous avez envie de voir de beaux paysages et de nombreuses espèces marines
  • Vous comprenez l’anglais et/ou l’espagnol

Fuyez ce tour si:

  • Vous avez pour horreur de suivre un petit drapeau, de vous sentir « mouton » et tenu en laisse
  • Vous pensez qu’il y a surement des moyens bien plus confidentiels pour visiter certains lieux comme celui-ci
  • Vous avez le mal de mer
  • Vous vous questionnez sur le bien fondé de cette excursion et le bien-être des animaux ainsi que la sauvegarde de leur environnement
  • Vous n’avez pas un rond
Tour des îles Ballestas :
Nous avons réservé ce tour dans notre premier hôtel mais les prix pratiqués ainsi que les tours proposés sont les mêmes partout. Nous avons donc payé à deux 90 soles pour deux heures de ballade guidée soit 26 euros. Ceci inclut la visite et les taxes « touristes » pour pénétrer sur ce lieu protégé

.
.
Voir d’autres articles sur les environs de Paracas :

Ica (à venir)
cambodge Voir tous nos articles sur le Pérou

11 réflexions sur “Paracas et les îles Ballestas, à la queue leuleu !

    1. Bonjour ! On a quitté Cuzco tout juste ce matin pour Ollantaytambo ! On se rate de peu c’est dommage ça aurait pu être très chouette de s’y croiser. Tu y reste jusqu’à quand ?
      A très vite

      J'aime

      1. Nous on devrait y rester une semaine entre les villages de la vallée sacrée et le Machupichu, terriblement cher surtout pour y aller mais immanquable… enfin on espère ! Du coup je pense qu’on va se rater de très peu à chaque fois :/

        J'aime

  1. C’est toujours un plaisir de vous suivre. Vos articles sur Lima nous ont beaucoup plu et on se languit de lire ceux sur la NZ 😉 qui est un pays qui nous attire beaucoup pour ses paysages. Pour ce qui est de votre tour en bateau, nous avons eu plusieurs fois ce dilemme pendant nos voyages à savoir choisir entre passer à côté de quelquechose ou le faire en mode touriste. Sur le moment, souvent c’est un peu la déception qui nous a animé mais après coup, il n’y a pas de regret à avoir dans tous les cas. Mais c’est vrai que dès qu’on peut se dégotter l’occasion de faire une sortie en solo pour quelques dollar/soles/rouppies/euros de plus …
    Bonne continuation

    Aimé par 1 personne

    1. Bonjour !!
      Pour la Nouvelle-Zélande il faudra encore attendre un peu ! Mais on se fera un plaisir de les écrire à notre retour en France surtout que ce pays est juste merveilleux!
      Et pour les dilemmes je crois que le principal c’est la volonté de se faire sa propre expérience, la plus unique possible, avec parfois l’obligation de devoir en faire une expérience plus « groupée » dirons-nous !
      A très bientôt !!
      Cécile et Nicolas

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s