Lima, centre et cœur historique

C’est avec Lima, la capitale du Pérou que notre aventure sud-américaine commence. Changement radical de décor après la plus que tranquille Nouvelle-Zélande. Ici, à peine sortis de l’avion, nous goûtons à la chaleur latine, à son côté bordélique surtout sur la route et à cette langue très chère à mon cœur car pratiquée depuis toute jeune (Cécile). On entend de tout sur Lima, sur l’Amérique du Sud et beaucoup de paroles concernent le sentiment d’insécurité qui y perdure. N’aimant pas les taxis et leurs arnaques légendaires nous décidons de nous lancer dans le grand bain et de tester en début de soirée les transports public pour rejoindre notre hôtel dans le centre-ville vers la Plaza San Martin. 95% des touristes n’y logent pas mais y vont juste en visite la journée. Ils trouvent alors des hôtels sur Barranco ou Miraflores, des environs directs de Lima plus chic et de réputation plus « surs » bien que nous n’aimions pas du tout utiliser ce terme. C’est vrai que personnellement nous ne cherchons pas à être surprotégés mais plutôt à découvrir le vrai Lima tout en restant prudent et user de bon sens bien évidemment !

Aéroport-Centre historique de Lima en bus :
Vous pouvez choisir l’option taxi (faites attention à bien prendre un taxi officiel) pour une coquette somme ou choisir comme nous de tester directement les transports en commun. Prendre un bus ( petits bus) direction Plaza Norte et ne pas hésiter à demander de l’aide à quelqu’un de l’aéroport pour vous indiquer la station. Ce premier trajet coute 1 sol par personne soit 30 cents d’euros. Arrêtez-vous à Plaza Norte et direction les bus Metropolitano qui vous emmène directement dans le centre. Nous nous sommes arrêtés à la  Estacion Central qui est une bonne option. Ce deuxième bus bien plus moderne coûte 2,5 soles par personne soit 70 cents d’euros
.
Hôtel Paris Lima :
Nous avons fait deux hôtels dans le centre historique de Lima, l’un vrai miteux et l’autre vraiment recommandable et à bon prix. L’hôtel s’appelle PARIS-LIMA et propose des chambres double avec grand lit (habitacion matrimonial) à 90 soles soit 26 euros, prix très correct pour le centre ville de Lima. L’hôtel est propre, moderne et vraiment bien géré

Le quartier historique

Le quartier historique de Lima est un lieu emplis de charme et de couleurs. Nous avons eu beaucoup de chance avec le temps et avons profité de chaudes températures. Le cœur historique de la ville, comme en Espagne par exemple c’est la Plaza Mayor ou Plaza de Armas, entourée des bâtiments les plus prestigieux et emblématiques de la ville comme l’impressionnante cathédrale de Lima, le palais du gouvernement et d’autres sublimes édifices colorés de jaune. Il y a beaucoup de vie qui fourmille sur cette place très sécurisée comme d’ailleurs toute la zone du quartier historique où il est très fréquent de voir des patrouilles de policiers.

Amerique du sud-Perou-Lima 04

Amerique du sud-Perou-Lima 25

Amerique du sud-Perou-Lima 11

La grande rue partiellement piétonne et commerçante Jiron de la Union est animée de jour comme de nuit et on peut y faire ses emplettes. Cette grande rue part en fait de la Estacion Central, continue vers la Plaza San Martin et fini tout droit sur la Plaza Mayor. Dans cette rue, pas de boutiques souvenir qui vendent toutes la même chose mais des magasins locaux, plus ou moins grands faits pour les locaux qui viennent ici faire leur emplettes. On trouve pas mal « d’hommes statues » qui s’animent au son de quelques soles lancés dans leur chapeau. Ça parle fort dans cette rue et le son des voix est mélangé aux différentes musiques crachées par les magasins. L’ambiance ici est unique et nous aurons plaisir à traverser cette rue plusieurs fois durant notre séjour à Lima.

Il y a de nombreux musées à visiter sur cet axe dont certains sont payants, d’autres non. Nous avons beaucoup aimé l’exposition temporaire sur les 50 ans du ballet national du Pérou, où l’on peut découvrir des somptueux costumes de scène ainsi que des affiches de spectacles, partitions… C’est vraiment une visite sympa, gratuite et qui se tient dans un bâtiment magnifique, la Casa O’Higgins. Il y a toujours de nouvelles expos dans ce lieu culturel.

Amerique du sud-Perou-Lima 15

On bifurque à gauche de la Plaza Mayor et arrivons sur un des ponts piétons principaux de la ville qui surplombe le fleuve Rimac qui est très très agité à cause des fortes inondations qui ont sévi dans le nord du pays et jusqu’à Lima quelques jours seulement avant notre arrivée faisant beaucoup de victimes et de dégâts matériel. L’eau boueuse coule à torrent et nous rencontrons un vieux monsieur qui nous dira qu’il est impossible d’aller faire du tourisme dans le nord du Pérou en ce moment et pour encore pas mal de jours. Triste histoire avec la Colombie qui vit aussi au même moment un cauchemar avec d’autres inondations encore plus mortelles.

Amerique du sud-Perou-Lima 14

Le monsieur nous parle un peu de tout et de rien, il est très fier de son pays, il aime aussi beaucoup la Bolivie qu’il nous conseille chaleureusement de visiter. Et nous comptions bien le faire ! Il nous dit aussi qu’après le pont et la petite zone piétonne qui continue il n’y a rien d’intéressant à voir, que des vieilles maisons et des gens très pauvres. Il insiste et semble vouloir nous protéger. Un petit groupe avec deux femmes et un bébé passent à côté de nous et nous disent clairement: « N’y allez pas c’est dangereux, il ne faut pas y aller ». Nous sommes encore dans une zone couverte par les forces de l’ordre, nous comprenons alors que passé ce point, les plus bas instincts peuvent se déchainer surtout sur deux touristes faciles à dépouiller. Ça fait bizarre quand même, des gens de loin nous font signe de faire demi-tour. Donc conseil d’amis, s’il ne faut pas avoir peur du centre ville et centre historique de Lima qui nous semble tout sauf dangereux pour résider, évitez vivement de vous aventurer au delà du pont du Jiron Trujillo. Paroles de locaux !

Sur les bords du fleuve de drôles de rassemblements se tiennent sur de petites places creusées et rondes. Danses latines, spectacles et beaucoup de liseurs de Bible à voix haute. Quoiqu’il en soit, chaque performance est un vrai show et il y a beaucoup de monde pour y assister.

Amerique du sud-Perou-Lima 21

Nous reprenons la direction de la Plaza Mayor et allons cette fois à sa droite pour découvrir les autres joyaux du quartier historique. La monumentale église de San Francisco de Lima de dresse devant nous. Elle est particulièrement spectaculaire de l’intérieur. Nous assistons à une partie de messe dans ce lieu sacré.

Amerique du sud-Perou-Lima 30

La nuit tombe déjà et nous profitons d’une Lima éclairée grâce aux lampadaires dont les rues ne désemplissent pas de passants.

Amerique du sud-Perou-Lima 34

Plus au sud de la ville

En prenant au sud de la Estacion Central, nous passons pas le musée des héros du Pérou, un panthéon assez joli où les grandes figures de l’histoire du pays et de la ville sont célébrées. Pour 1 sol par personne vous pourrez donc entrer au Panteon de los Proceres et vous imprégner de l’atmosphère bien particulière de ce genre de lieux.

Amerique du sud-Perou-Lima 41

Toujours en continuant, il y a ce joli parc et à son entrée, le musée d’art de Lima, le MALI très réputé mais qui était fermé (lundi) lorsque nous y étions.

Amerique du sud-Perou-Lima 44

Nous arrivons dans le quartier universitaire, très sympa où il règne un vraiment bonne ambiance jeune et estudiantine. Dans 1 jour, Justin Bieber sera en représentation au stade national de Lima et sur les bords du stade, des jeunes gens, surtout des jeunes filles campent déjà depuis la veille pour être les premier à entrer dans le stade. Quel monde étrange que celui des fans !

Amerique du sud-Perou-Lima 45

Nous voulions voir le Circuit de l’eau à Lima, une attraction qui se trouve dans le parc de la réserve et qui offre aux spectateurs des jeux de lumières dans les jets d’eau. A ce qu’il parait c’est très beau mais la première fois que nous avons voulu y aller une dame nous a informé que l’attraction n’était pas ouverte les lundi et mardi, et la seconde fois, le mercredi, une fois que nous arrivons devant, on nous informe que le parc a été fermé jusqu’à nouvel ordre suite aux répercussions des inondations. Les fontaines colorées ce ne sera pas pour cette fois ! Tant pis !

Pour conclure sur cette partie de Lima, il est pour nous très important de s’y rendre. Nous ne nous y sommes pas senti en insécurité. Vous pouvez sans crainte loger dans le quartier historique de la ville et vous y trouverez beaucoup plus de saveurs locales. Ce qu’il faut évidemment c’est rester sur les grands axes et éviter d’aller trainer de nuit dans des petites ruelles. Après tout n’est-ce pas un peu la même chose partout ? Non, on vous l’accorde, ici ce n’est pas vraiment comme chez nous et les touristes restent malgré tout de bien belles cibles alors il n’y a qu’a faire attention, ne pas porter ses plus beaux bijoux, éviter de sortir son smartphone, être prudent avec son choix de taxi et essayer au maximum de s’intégrer à la vie locale car ça ils adorent ! Finalement ce sont un peu des règles élémentaires où que l’on voyage dans le monde.

.
.
Voir d’autres articles sur Lima et ses alentours :

Pérou Lima Barranco 26 Lima so chic, Barranco et Miraflores
cambodge Voir tous nos articles sur le Pérou

2 réflexions sur “Lima, centre et cœur historique

  1. Merci pour ce quart d’heure de rêve et de pleine jouissance.
    On a l’impression d’être avec vous.
    Bravo, pour les commentaires qui nous font partager l’atmosphère. Le format est parfait avec les photos.
    Quant à l’insécurité, je partage pleinement tes remarques, question de bon sens,de pragmatisme et de vécu… Surtout, ne pas brider sa curiosité et cette envie de découverte.
    Pour la suite, cela va vous changer de l’Asie, mais que de découvertes… Arequipa, Machupitu, lac Titicaca, l’Altiplano…. Essayer la balade sur un glacier en chaussure de ville à plus de 3000 mètres……
    Je rajeuni de 40 ans à vous lire. …
    Au plaisir de vous lire très prochainement et surtout de vous entendre de vive voix nous raconter vos périples..
    Bises
    Patrick

    Aimé par 1 personne

    1. Coucou!
      Ne pas brider sa curiosité, c’est très très vrai et c’est exactement notre état d’esprit: toujours tirer le meilleur des lieux où nous allons, suivre au mieux les habitudes locales et ainsi se sentir intégrés, prêts à partager de beaux moments 🙂
      Bientôt nous irons voir la vallée sacrée et tous qes villages qui semblent sublimes et puis le Machu Pichu, le lac Titicaca… tant de merveilles qui nous attendent !
      Bisous et à très vite !!

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s