Melaka, une histoire d’héritage

On the road again, again

Nous quittons l’immense Kuala Lumpur pour nous approcher d’une ville à taille plus humaine, Melaka. A nouveau nous prenons un bus (il faudra compter le nombre de bus que nous avons pris depuis le début de notre voyage) pour quelques heures de voyage confortablement installés. Il faut dire que nous tombons à chaque fois en Malaisie sur des cars très très agréables avec de grands sièges. On aurait aimé avoir les mêmes sur de plus longues distances ailleurs en Asie ! Partis à 12H30, nous arrivons en milieu d’après midi à la Melaka Sentral Bus Station. De là, il est très simple de prendre un autre petit bus de ville pour se rendre dans le quartier historique. Même rengaine, nouveaux lieux, nous partons à la recherche d’un lit douillet pour les trois prochaines nuits, ce que nous trouvons sans trop de mal et à bon prix. Ce nouveau voyage  qui prend fin nous inspire  cette chanson.

Asie-Malaisie-Melaka-Malacca-06.jpg

Trajet Kuala Lumpur-Melaka :
Depuis le terminal Bersepadu Selatan (TBS) à KL, prendre un des nombreux cars réguliers pour Melaka pour 10 Ringits par personne soit 2,10 Euros avec Interline Compagny. Bus tout confort. Arrivés à Melaka Sentral, prendre un bus de la compagnie Panorama Melaka plateforme 17 pour vous rendre au centre historique et le tout pour 2 Ringits par personne soit 0,4 Euros
.
Chang Hoe Hotel Melaka:
Petit hôtel très sympa tenu par une famille chinoise en plein centre ville. Chambres doubles propres avec salle de bain privative pou 60 Ringits par nuit soit 12,8 Euros en semaine et 70 le week-end soit 15 Euros

Très touristique par endroit, plutôt très tranquille ailleurs, le quartier historique de Melaka

Melaka est une ville très agréable et de bonne taille pour quelques jours de visite. Le plus sympa c’est de flâner dans ses rues et ruelles vraiment très jolies et qui ont beaucoup de cachet. En semaine, il n’y a pas grand monde quoique pas mal de touristes chinois qui débarquent en bus pour faire le cœur historique de la ville mais çà reste très concentré. Ailleurs, on est plutôt tranquille mais en soirée en semaine, il est difficile de trouver de quoi se restaurer. La vie reprend le week-end avec le fameux marché de nuit qui pour le coup est un incontournable de la ville et qui a lieu tous les vendredi soir et samedi soir sur la Jonker Street.

Ce qui est trop marrant dans la ville ce sont les tuk-tuk décorés avec le plus de fantaisie possible ! Pikachu, La Reine des neiges, Doraemon, Hello Kitty et d’autres personnages viennent donner à leurs carrosses des allures démentes. A la nuit tombée ces bolides sont même éclairés pour le bonheur des yeux.

Asie-Malaisie-Melaka-Malacca-49.jpg

Asie-Malaisie-Melaka-Malacca-05.jpg

Red Square, l’église de Saint Paul, l’église du christ, les bordures de rivière, le street art omniprésent… il y a de quoi faire dans la ville qui regroupe tous les points d’intérêt dans un très petit périmètre. Ils appellent cela le Melaka Heritage Trail. Sur la colline de L’église de saint Paul, nous assistons à une séance photo de mariage. Le décor choisi semble vraiment parfait pour ce genre de photos censées faire rêver les futurs mariés du monde entier.

Asie-Malaisie-Melaka-Malacca-11.jpg

Et puis il y a des chats, encore mieux, des chatons et comme d’habitude on ne peut pas s’empêcher de s’arrêter et d’aller les caresser. Moment tendresse. J’ai (Cécile), du mal à partir d’autant plus qu’ici il y a de l’ombre et que la chaleur qu’il fait aujourd’hui est torride. Bonne excuse pour trainer un peu plus aux côté de ces adorables bestioles poilues.

Il y a pas mal d’églises dans cette ville, cela est dû à la prise de Melaka par les Portugais dans les années 1500 qui aura eu une conséquence fondamentale: la christianisation de l’est de l’archipel indonésien. La plus grande est celle de Saint François Xavier.

Asie-Malaisie-Melaka-Malacca-55.jpg
Le « musclé » de la Jonker Street

Spécialité malaisienne : les malls

Entrer dans un centre commercial en Malaisie c’est comme entamer une deuxième journée dans un frigo géant. Au début ça fait du bien car on a vraiment eu trop chaud dehors et ensuite ça vous glace jusqu’aux os. Pourtant, on y revient toujours, tels des drogués de la climatisation. Non loin du centre historique, il y a donc un ensemble de mall toujours de taille gigantesque. On se laisse tenter par une séance de cinéma au dernier étage après avoir (Cécile) mis la pâté à Nicolas aux jeux d’arcades. Comme on aime bien les films d’horreurs on choisit de regarder Rings, une suite un peu bâclée des films mythiques The Ring. Le film est très moyen mais on aime se retrouver à chaque fois dans une salle où nous sommes les seuls touristes.

Asie-Malaisie-Melaka-Malacca-14.jpg

Asie-Malaisie-Melaka-Malacca-17.jpg

Dans le centre commercial, on rencontre un promoteur immobilier avec qui nous papotons d’un nouveau projet de construction sur Melaka et qui nous recommande un petit restaurant chinois que nous testons dès le lendemain avec plaisir. Ici encore une fois, aucun touriste, juste de grandes tablées de chinois venus en famille ou entre amis. C’est très sympa et on y mange bien. Le restaurant s’appelle Nyonya Makko. La cuisine Nyonya vient d’une fusion entre la cuisine malaise et la cuisine chinoise. On en apprendra un peu plus sur le terme en visitant le musée Baba et Nyonya. Ce qui est sûr c’est que c’est très typique et que nous y avons passé un très agréable moment de découverte culinaire.

Le musée Baba et Nyonya

Pour mieux comprendre l’histoire de la ville et ses influences on se rend au musée Baba et Nyonya toujours dans le cœur historique de la ville. On se retrouve alors dans une charmante demeure qui appartient à la même famille depuis déjà pas mal de générations. Les Babas et Nyonyas sont les « chinois du détroit » ou Peranakan qui sont en fait les descendants des premiers immigrants chinois installés dans les colonies britanniques des Détroits à Malacca, Penang et Singapour. Baba signifie « homme et père » et Nyonya signifie « femme et mère ». Leur héritage culturel est très présent dans la ville et cette culture est très intéressante. Pour en savoir plus cliquez ici. Ce musée est vraiment un incontournable. On ne peut pas y prendre de photo mais vous découvrirez une vraie richesse culturelle et des meubles de toute beauté. C’est fascinant.

A s’en « jetée » par dessus bord

On s’éloigne toujours des lieux à ne pas manquer. Cette fois nous tombons sur la jetée de Melaka ou ce qu’il en reste. Le paysage est assez glauque, il devait y avoir une plage et des commerces des années auparavant. Désormais tout est en friche et les bâtiments le long de la jetée sont désespéramment vides, voire hantés… Évidemment nous ne croisons personne ici. Il reste un bureau, où une dame semble travailler, on ne sait ni pour quoi, ni pour qui et on se dit quelle doit vraiment bien se marrer toute seule ici.

Asie-Malaisie-Melaka-Malacca-37.jpg

asie-malaisie-melaka-malacca-34

A la nuit tombée, le week-end Melaka s’anime

L’arrivée du week-end est une fait pour la ville et nous y sommes pile à ce moment. Le marché de nuit sur la Jonker Street est un événement à ne pas manquer. Cuisine de rue, animations et babioles en tout genres. On se régale les yeux et les papilles ! Ce marché st très touristique mais il y a aussi énormément de locaux qui s’y trouvent. On a adoré voir plusieurs groupes de gens d’un certain âge  suivre leur cours de danse dans les enceintes des temples en bordure de marché.

asie-malaisie-melaka-malacca-69

Un karaoké à ciel ouvert est aussi organisé tous les week-end et les chinois, friands de ce loisir s’en donne à cœur joie. C’est encore le troisième âge qui participe le plus. Chanter juste ou chanter faux, cela n’a aucune importance car l’essentiel est de se faire plaisir. La notion de honte que l’on peut avoir en dansant ou en chantant en public chez nous occidentaux est ici complétement hors sujet.

Asie-Malaisie-Melaka-Malacca-65.jpg

Cette ambiance est vraiment délicieuse tout comme la street food que nous dégustons. En bonus voici les fameux tuk-tuk illuminés. Sobres et discrets c’est là toute leur définition.

Asie-Malaisie-Melaka-Malacca-79.jpg

Melaka est une chouette destination bien qu’elle soit visitée assez rapidement. C’est vraiment bien d’y faire un stop pour se ressourcer un peu et goûter à la tranquillité d’une ville riche en patrimoine culturel.

Asie-Malaisie-Melaka-Malacca-83.jpg

Musée Baba et Nyonya :
Belle visite dont l’entrée est payante avec possibilité d’avoir un guide en anglais ou non. Ils distribuent aussi un petit livret en français. Prix d’entrée à 16 Ringits par personne soit 3,5 Euros

.
.

cambodge Voir tous nos articles sur la Malaisie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s