La boucle de Thakhek, jour 1

On fait, on fait pas ?

La question se pose quand nous décidons de partir de la capitale Vientiane. Finalement, nous décidons de faire la boucle de Thakhek, à moto pour l’aventure et la recherche de paysages toujours plus somptueux. Il faut rouler près de 500 kilomètres pour faire la boucle complète. Nous partons sur une location pour 3 jours ce qui nous semble suffisant pour faire ce trajet sans courir.

Au départ de notre sympathique guest house la Garden Backpacker Hostel à Vientiane, nous bookons un bus le matin même pour un trajet de 7 heures jusqu’à Thakhek, le point de départ de la fameuse boucle.

L’arrivée de nuit à Thakhek

Partis à 13h de Vientiane, nous arrivons donc de nuit à la gare routière de Thakhek. Nous avions repéré en ligne une guest house à prix raisonnable. Nous trouvons la Travel Lodge et nous installons dans une grande mais sommaire chambre. Le sommeil ne met pas longtemps à venir.

Travel Lodge Guest House :
Nous avions une chambre à 100 000 Kips la nuit, mais il y a moins cher avec douches partagées ou même des dortoirs. Restaurant sur place vraiment correct et cadre agréable.
.
Location du scooter juste à côté de la guest :
Scooter semi-automatique négocié à 50 000 Kips au lieu de 60 000 affiché. Il est toujours possible de louer un scooter automatique, souvent en meilleur état pour 100 000 Kips par jour mais les pièces seront plus chères en cas de problème ou de chute. Nombreux sont les touristes à chuter en scooter en Asie, si vous n’avez pas l’habitude du deux roues, aucun conseil ne vous étant donné ici, essayez de vous renseigner sur les manœuvres d’urgence sur internet et de ne pas vous lancer trop vite, ça évitera quelques accidents.
– Vérifiez bien votre monture avant de partir cela vous évitera quelques déconvenues sur la route et des dépenses imprévues, les scooters n’ayant bien sur aucune assurance.
– Pensez à demander une chaîne antivol au loueur, c’est gratuit ! on est les seuls à en avoir une mais des vols sont parfois signalés, au moins ça n’aura pas été le notre.
– On a rempli une bouteille d’eau d’essence pour prévoir les avaries et les siphonnages du réservoir. Finalement les stations essence sont omniprésentes sur la route et on ne risque pas de tomber en panne.

Premier jour de la boucle

Sur les coups de 9 h nous partons avec en tête notre itinéraire sur les trois prochains jours. Cette boucle est moins connue que celle du plateau de Bolovens mais nous gagnons là des paysages somptueux et beaucoup moins de touristes sur les routes. La boucle peut se faire dans un sens comme dans l’autre, mais l’ordre privilégié par la plupart des vadrouilleurs est de partir vers l’est de Thakhek.

Nous nous apercevons après déjà pas mal de kilomètres que le scooter fait un drôle de bruit. Pas très rassurant pour les trois jours à venir. Cependant il n’est plus temps de faire demi-tour, nous touchons du bois.

Xieng Liap, la grotte mystérieuse

Nous arrivons à l’entrée d’une grotte. Et oui, toujours des grottes, mais nous aimons ça et l’Asie en compte beaucoup. La grotte de Xieng Liap n’est pas très connue et d’ailleurs elle n’est pas évidente à trouver car pas indiquée encore une fois Mapsme est notre ami. En se garant devant la petite école qui s’y trouve vous ne payez rien, ni l’entrée du site ni le parking. En revanche attendez vous à avoir des enfants qui vous demandent des crayons.

C’est une grotte les pieds dans l’eau qui demande un peu de crapahuter pour en apprécier toute sa splendeur. Elle ressemblerait apparemment à un lieu décrit dans la saga Harry Potter, nous la trouvons simplement mystique et à ne pas manquer. Pour voir le site en entier il faut traverser la petite rivière et faire une petite boucle, la ballade vaut le coup.

laos-day-1-thakhek-loop-03

laos-day-1-thakhek-loop-02

Tham Sa Pha In, la grotte précieusement gardée

Quelques kilomètres après la première grotte, nous bifurquons pour arriver sur un petit chemin de terre qui nous conduit directement à l’entrée d’une grotte. Tham Sa Pha In est aussi gratuite et on peut se garer à l’ombre juste devant. En grimpant quelques marches, on se retrouve dans une petite grotte. Peu visitée, elle vaut pourtant de s’y arrêter quelques instants. A l’intérieur on est captivés par des reflets aquatiques qui viennent du fond de la grotte.Des fanions de toutes les couleurs sont suspendus à la roche et un monsieur se trouve seul, face au temple érigé dans la grotte. Il écoute ce qui semble être des chants religieux assis face à Bouddha. Cet homme, aveugle semble être ici tous les jours, offrant aux visiteurs un accueil chaleureux. L’ambiance est divine et bien que la visite soit vite faite on ressort de là ressourcés et le sourire aux lèvres.

laos-day-1-thakhek-loop-06

laos-day-1-thakhek-loop-00

Tham Nang Ene, la belle colorée

Nous roulons encore un peu, le scooter fait un bruit désagréable mais il tient le coup. Cette portion de route est agréable bien que ce ne soit rien par rapport à ce que nous allions voir après. Troisième visite de grotte de la matinée et nous sommes toujours autant épatés de la variété que peuvent offrir ces lieux souterrains.

Nous arrivons à Tham Nang Ene, un lieu assez cher avec parking inclus mais qui vaut son pesant d’or. Pour ce prix, on s’attend à un endroit mémorable et en effet la grotte n’est « pas dégueue ». De grands escaliers qui nous font penser cette fois ci vraiment aux escaliers d’ Harry Potter guident le visiteur à travers la grotte qui offre un joli jeux de lumières colorées sur les parois. Il y a vraiment un effort de mise en scène et c’est très agréable. Il est possible de louer des bateaux dans la grotte pour faire une traversée mais le prix était pour nous un peu prohibitif.

laos-day-1-thakhek-loop-11

laos-day-1-thakhek-loop-12

30 000 kips par personne pour l’entrée, si on veut prendre un bateau pour prolonger la visite sur la rivière souterraine  : 70 000  kips par bateau.

La tuile

Après cette visite nous roulons encore un peu et là, le rétroviseur gauche tombe d’un coup sans aucune raison. La soudure lâche et nous nous retrouvons avec le retro à la main, comme deux imbéciles. Le scooter est définitivement en kit ce qui ne nous rassure absolument pas pour la suite. On s’arrête manger un morceau. En face du restaurant de bord de route, il y a un petit garagiste qui s’occupe de remettre notre rétro en état pour 20 000 Kips. Rassurés on peut reprendre la route un peu plus sereinement.

laos-day-1-thakhek-loop-16

Les paysages deviennent de plus en plus beaux, différentes végétations s’enchainent, parfois tropicales, d’autres fois plus arides. Le spectacle qui défile devant nos yeux est à tomber par terre. Nous évitons cependant de le faire littéralement. Nous entrons dans un petit village adorable ou nous croisons beaucoup beaucoup de sourires des locaux qui vivent ici..

laos-day-1-thakhek-loop-17

laos-day-1-thakhek-loop-22

laos-day-1-thakhek-loop-26

laos-day-1-thakhek-loop-29

En approchant de la Sabaidee Guest house où nous passerons la nuit et une soirée très agréable un paysage très intrigant se dessine. Le barrage de Nam Theun 2, construit en 2010  a eu un gros impact sur la flore environnante. Des milliers d’arbres sont morts noyés mais tiennent encore au beau milieu de l’eau du lac créé par ce barrage. Ils résistent, tels des morts-vivants mais ne vont pas tenir encore bien longtemps. Le paysage est alors vraiment mystique, c’est beau et à la fois angoissant. Ce qui est sûr c’est qu’on ne voit pas ça tous les jours. A côté de la guest nous profitons du coucher de soleil dans ce décor vraiment transcendant.

laos-day-1-thakhek-loop-33

laos-day-1-thakhek-loop-30

laos-day-1-thakhek-loop-37

Sabaidee Guest House, the place to be

La Sabaidee Guest House se trouve à Tha Lang, en bordure d’un lac mis en eaux par le barrage. De réputation très sympathique nous y passons la nuit dans une ambiance conviviale. Pétanque, patron très jovial qui parle un peu français, super état d’esprit de la part des propriétaires mais aussi des convives qui y séjournent. Au programme pour nous, feux de bois, barbecue délicieux et bières le tout accompagné de jolies personnes que nous avons rencontré ce soir. Philippe, Sandrine, Erwan  et Clara, tous français ont partagé avec nous de délicieux moments plein de rires et d’histoires croustillantes. L’endroit est vraiment sympa pour se reposer après une première journée de boucle en moto. En fait, c’est l’endroit incontournable où s’arrêter pour la nuit.

laos-day-1-thakhek-loop-38

laos-day-1-thakhek-loop-39

Cette première journée mémorable nous a bien lessivé, nous partons pour une bonne nuit dans notre petit bungalow.

La nuit à la guest house Sabaidee à Thalang est à 50 000 Kips mais il faut au final en rajouter pas mal, 50 000 par personne pour le buffet grillade incontournable, 10 000 pour chacune des bières consommées au coin du feu et 25 000 par personne pour un petit déjeuner complet.

.
.
Voir d’autres articles sur la boucle de Thakhek :

laos-thakhek-loop-2 La boucle de Thakhek, jour 2
laos-thakhek-loop-3 La boucle de Thakhek, jour 3
laos Voir tous nos articles sur le Laos

Une réflexion sur “La boucle de Thakhek, jour 1

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s