Vang Vieng, à la découverte du nord en scooter

L’arrivée à Vang Vieng

Après un voyage très inconfortable et long en mini bus bondé (nous étions pourtant censé être dans un bus VIP), nous arrivons enfin à Vang Vieng, ville qui se trouve entre Luang Prabang et la capitale, Vientiane. De par son emplacement assez idéal sur la route pour aller au nord ou au sud pays, elle est très appréciée des touristes qui en plus y trouveront un cadre superbe de séjour.

Un tuk-tuk hors de prix nous emmène avec d’autres voyageurs au centre de la ville à seulement 2 kilomètres. C’est donc à éviter si vous pouvez marcher. Là, nous cherchons une guest house pas trop chère pour y passer la nuit et les prochaines. Notre choix se porte sur Khamphone Hotel and Guest House avec qui nous négocierons un prix raisonnable.

Vang Vieng a eu très longtemps mauvaise réputation. Elle était le lieu de tous les délires autodestructeurs de jeunes voyageurs en quête de sensations extrêmes. Alcool à flots, drogues, accidents mortels dû aux excès étaient monnaie courante avant 2012 année où le gouvernement a décidé de faire le ménage et de faire fermer tous les bars afin de faire cesser le carnage.

Depuis Vang Vieng est semble-t-il plus paisible, il y a encore un aspect festif mais très loin de ce qui était décrit avant. En s’éloignant de l’artère principale, on peut vraiment y trouver le calme. La ville en elle-même n’est pas très réjouissante, il faut en sortir un peu pour la vivre comme une base idéale au départ de diverses activités. Pour les amateurs de nature et de sports en plein air c’est un régal. Rando, parapente, ULM, kayak, tubing, vélo… il y en a vraiment pour tout le monde.

Trajet LP-Vang Vieng :
En bus VIP ( mini bus très peu confortable), départ 9H30 de la gare routière Sud, prix 85 000 Kips par personne. Autres départs toute la journée depuis la station Sud sur le trajet  LP-Ventiane avec stop à Vang Vieng. Depuis LP il y possibilité d’aller un peu partout dans le Laos.

.
Khamphone Guest House:
100 000 KIP négociés à 80 000 par nuit. Adresse au calme en retrait des bars bruyants. Adresse: Ben Viengkeo, Vangvieng District.
.
Location du scooter :
A la journée et juste à côté de la Guest-House: 50 000 kips pour un semi-auto rendu le soir même sinon 80 000 rendu le lendemain matin.

Une virée en scooter

De bon matin, nous voilà en train de chevaucher notre monture à deux roues louée à côté de la guest pour une journée qui s’annonce magnifique. La soleil est là, il fait chaud et la route semble très bonne. C’est vrai que directement en sortant de Vang Vieng le spectacle vaut le détour. La route est calme, bordée de différents paysages sublimes. Nous croisons petits villages, animaux en tout genre, écoles et enfants à vélo.

Nous avons prévu de faire quelques sites naturels repérés la veille sur la carte. Au programme scooter, grottes, marche et lagons!

Après quelques kilomètres de route nous entrons sur ce qui semble être un regroupement de plusieurs sites naturel exceptionnel étalés sur quelques kilomètres. Après s’être acquitté d’une place de parking payant pour le scooter, du droit de passage du pont nous faisons la rencontre d’une première grotte, la Elephant Cave ou Tham Xang  en Lao qui s’avérera être payante et très très peu intéressante. Alors nous vous conseillons de l’éviter et de garder vos sous pour d’autres sites qui valent plus le coup.

laos-vangvieng-31

laos-vangvieng-32

Après quelques mètres de marche dans un décor tout droit tiré d’un rêve nous trouvons la grotte de la rivière ou Tham Nam.

laos-vangvieng-03

Faire du tubing à Tham Nam

Le tubing, comprenez glisser sur l’eau dans une chambre à air est le « sport » officiel de Vang Vieng. Normalement sur rivière, il se pratique aussi dans les grottes et en particulier dans celle-ci qui en a fait sa spécialité.

L’entrée de la grotte se fait en maillot, lampe frontale prêtée et le postérieur bien enfoncé dans sa chambre à air gonflée à bloc! On suit à bout de bras une corde accrochée à la paroi de la grotte et nous voilà en train de flotter dans le noir suivant notre fil d’Ariane. Comme souvent en ce moment et c’est un chance, nous nous retrouvons seuls sur les activités dites touristiques ce qui fait qu’on peut profiter à fond en étant dans notre bulle. L’activité est à faire, c’est un peu flippant d’être dans l’obscurité la plus totale, les fesses dans l’eau ne sachant pas vraiment où on se trouve. C’est ludique et on passe vraiment un moment sympa. Il faut dire aussi qu’on ne fait pas ça tous les jours et que c’est bon de retrouver à chaque occasion son âme d’enfant turbulent.

laos-vangvieng-45

Location du « tube »: 10 000 kip par personne, possibilité de louer aussi un gilet de sauvetage pour un peu plus mais vraiment pas nécessaire. Ils prêtent une lampe frontale pour la visite.

New blue lagoon, notre découverte en or

Après une petite baignade à la sortie de la grotte et un séchage au soleil dans les règles de l’art, nous voilà repartis à la conquête d’autres paysages de rêve. Et sincèrement on est servis. En face, à droite, à gauche, nous sommes entourés de verdure, de chemin de terre, de montagnes… c’est à tomber. Un panneau à l’écriture effacée semble indiquer un lagon à plus d’un kilomètre. Seuls sur la route nous décidons d’y aller. Et nous avons vraiment bien fait…

laos-vangvieng-07

Nous découvrons le nouveau lagon bleu, celui qui est censé remplacer ou venir en renfort de l’autre qui est bondé de touristes. La chance est avec nous, un décor paradisiaque pour nous tout seul et un local nous confirme en souriant que c’est bien un nouvel endroit. Nous sommes heureux de l’avoir juste pour nous. Et qui plus est gratuitement ce qui est assez rare ces derniers temps. Et la baignade est délicieuse, l’eau pas trop froide, limpide. Il y a même deux petits canoés qui n’attendent que nous. Il y a des endroits comme ça qui font penser au paradis.

laos-vangvieng-17

laos-vangvieng-13

laos-vangvieng-11

laos-vangvieng-15

laos-vangvieng-09

 Tham Hoi, la grotte mystique

Soleil, ciel bleu, eau turquoise et grotte mystérieuse pour finir en beauté la journée. Nous revenons sur nos pas pour visiter la grotte que nous avions croisé avant. A l’entrée un grand Bouddha qui nous ouvre les portes de son temple sous-terrain. Aucune grotte ne se ressemble en fait même si on peut penser le contraire à première vue. Celle-ci est assez escarpée, dans le noir complet une fois de plus. Heureusement dans la plupart des grottes que l’on peut explorer comme si nous la découvrions pour la première fois (pas d’installation électrique ou autre), ils prêtent des lampes torches.

laos-vangvieng-23

laos-vangvieng-26

laos-vangvieng-29

Entrée des grottes : 10 000 Kips par personne pour les deux grottes Tham Loup et Tham Hoi

Le retour en scooter

Finalement nous aurons peu utilisé le scooter ce jour mais il nous aura bien servi pour rejoindre rapidement les lieux à visiter. Casques au vent, c’est une superbe manière de visiter les environs de Vang Vieng. On adore le sentiment de liberté procuré par la conduite du deux-roues.

laos-vangvieng-33

laos-vangvieng-36
.

.
Voir d’autres articles sur Vang Vieng et ses environs :

laos-vang-vieng-2 Vang Vieng, vers l’ouest à vélo
laos Voir tous nos articles sur le Laos

4 réflexions sur “Vang Vieng, à la découverte du nord en scooter

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s