Cat Ba, l’île préservée de la baie d’ Ha Long

L’île de Cat Ba est encore relativement peu connue des touristes qui se rendent au Vietnam. C’est la plus grande île de la célèbre baie d’ Ha Long au nord-est du pays.

Nous voulions vraiment nous rendre dans ce coin du pays en essayant d’éviter au maximum les foules de touristes. Nous avons hésité entre un départ direct pour la baie d’ Ha long et une autre alternative, l’île de Cat Ba qui permet d’être aussi le point de départ pour visiter la baie d’ Ha long ou d’autres sublimes endroits comme la baie de Lan Ha. Nous avons donc décidé d’aller par nos propres moyens à Cat Ba ne tombant pas cette  fois-ci  dans le piège des tours organisés qui proposent aussi des départs pour cette île.

vietnam-lan-ha-bay-06

Cat Ba – Hanoi

Partir sans tour, c’est plus de liberté et aussi plus de recherche en amont. Et c’est qui nous plait! Trouver les bons enchainements de transport, demander, galérer un peu et arriver à bon port en ayant la satisfaction d’avoir accompli quelque chose. Nous voulions partir en bus pour l’île, un site très bien fait nous a aidé à trouver le bon deal. Nous passons donc par la compagnie locale de bus Hoang Long qui propose un tarif de 200 000 VND ( soit 8,50 €) par personne pour aller à Cat Ba. Nous avons acheté les tickets à la gare routière de BEN XE NUOC NGAM dans l’agence Hoang Long. Un tarif imbattable par rapport à ceux proposés par d’autres compagnies de bus via des agences sur Hanoi.

Nous avons choisi un départ à 11H20 (il y a deux autres bus plus tôt dans la matinée et d’autres plus tard). Le départ n’était en fait pas depuis la première gare routière mais depuis celle de Ben Xe Giap Bat. L’agence de bus nous a offert le transfert jusqu’à cette deuxième gare d’où nous avons pris le bus. Il est sans doute tout à fait possible de prendre directement ses tickets depuis cette dernière.

Le trajet dure en tout plus de 5 heures. Le premier bus nous emmène à Haiphong où un autre bus nous emmène à l’embarcadère des speed boat direction l’île et enfin un dernier bus de la compagnie nous transporte au centre ville de Cat Ba. Tous les transports sont inclus dans le prix, prévoyez juste eau et de quoi grignoter car il n’y a pas d’arrêt pour se ravitailler.

Honnêtement pour le prix, prendre cette compagnie vaut vraiment le coup. Il ne faut pas chercher en revanche du standing dans leur moyens de transports.

La première découverte de l’île en bus est positive, de jolis paysages s’enchainent, on croise des villages, la route est belle et il fait assez beau et chaud. En rentrant dans le centre ville de Cat Ba, on voit que ça construit pas mal dans la zone. Beaucoup de nouveaux hôtels sortent de terre ou se font refaire une beauté. La ville est à taille humaine, on prend vite nos repères et on s’y sent déjà bien.

vietnam-lan-ha-bay-10

Découverte de l’île à scooter

L’île nous plait vraiment, il y règne une ambiance décontractée assez jeune tout en évitant l’ambiance tourisme de masse. Pour visiter l’île comme il se doit l’option de la location de scooter semble la bonne. Il y a de nombreux loueurs dans le centre de l’île. Ils proposent tous des tarifs très peux chers ( 4-5 USD pour la journée complète). Nous avons fait encore mieux en louant à notre premier hôtel un scooter pour 2,60 USD. Ne vous attendez pas à signer des papiers d’assurance, présenter vos permis ou à donner une caution, ici on vous laisse les clés et on vous dis seulement « à ce soir ».

vietnam-lan-ha-bay-15

C’est vraiment très sympa d’arpenter cette île assez grande en scooter. En une petite journée on voit l’essentiel et en rajoutant 80 000 VND d’essence dans le réservoir au début du périple on est tranquille pour la journée. Il y a deux routes principales, très calmes, on n’y croise quasiment personne et c’est un vrai luxe. De ce fait, conduire le scooter n’est pas dangereux quand on est respectueux des règles de sécurité de base. Cheveux au vent, la journée s’annonce parfaite.

Hospital Cave

vietnam-lan-ha-bay-03

En partant vers le nord de l’île on croise une grotte du nom de Hospital Cave, un lieu qui a été utilisé pendant la guerre contre les américains comme hôpital et refuge de fortune. L’entrée du site est à 40 000 VND soit 1,70 € par personne. C’est assez distrayant à voir mais ne vous attendez pas non plus à une folie. Les pièces ne sont pas mises en scène mais cela devrait changer prochainement ( mannequins emballés sous plastique qui attendent). Le lieu est à voir, ça monte pas mal pour arriver à la grotte et ça redescend assez raide après la visite.

vietnam-lan-ha-bay-13

vietnam-lan-ha-bay-04

Le parc national de l’île

A quelques kilomètres de la grotte et toujours sur la même route en direction du nord, on croise une autre cavité, la Trung Trang Cave, dans laquelle nous ne nous arrêterons pas. Juste à côté (nous apprendrons par la suite que l’entrée du parc national incluait aussi l’entrée à la grotte Trung Trang), se trouve l’entrée du Parc National.

Plusieurs choix s’offrent aux visiteurs quant à la durée de leur randonnée. Nous choisissons de partir vers le sommet de Ngu Lam et il faudra compter en tout 2 heures de marche pour l’aller retour. Le spectacle est très beau, le parc national bien entretenu et la végétation dense. La marche est assez sportive mais maintenant on commence à avoir bien l’habitude. Il y a des passages très pentus et étroits. La récompense à ces efforts se trouve en haut du sommet quand on peut enfin observer une vue magnifique sur l’ensemble du parc national. Le spectacle est à couper le souffle, vertigineux et poignant. Pour 40 000 VND l’entrée par personne, on s’offre là un vrai bol d’air et de nature.

vietnam-lan-ha-bay-41

vietnam-lan-ha-bay-18

vietnam-lan-ha-bay-19

Aller au bout de l’île au départ des ferries

vietnam-lan-ha-bay-05

vietnam-lan-ha-bay-25L’avantage avec une île, c’est qu’on sait que la route va s’arrêter à un moment donné. En allant tout au bout de ce petit morceau de terre, on tombe sur l’embarcadère des ferries. La vue est belle et donne sur la fameuse baie d’ Ha Long. Juste à côté, un petit temple accessible par un ponton en bois est tout à fait adorable.

vietnam-lan-ha-bay-24

Le scooter et les visites, ça creuse. Entre le bout de l’île et le parc national on trouve un petit restaurant de bord de route très correct et qui nous permet un petit break avant de repartir.

vietnam-lan-ha-bay-26

Juste avant le parc national, on bifurque à droite et on rejoins la route qui longe la côte. En travaux, elle est moins facilement praticable et pas mal cabossée. Mais la vue qu’elle offre est sublime, à flanc de falaise. On passe aussi par la mangrove et d’autres lieux pittoresques. Seuls sur cette route ou presque, on a vraiment un sentiment de liberté.

vietnam-lan-ha-bay-27

Le fort canon

Petit conseil, il vaut mieux profiter d’avoir encore son scooter pour envisager la visite du fort canon. Peu de monde semble y aller à pieds car il faut marcher longtemps en pente (700 mètres d’altitude).  Pourtant, le lieu historique vaut le détour pour sa vue sur les baies d’Ha Long et de Lan Ha  et sa visite ludique. Pour 40 000 VDN par personne, la visite vaut vraiment le coup et on peut passer un bon bout de temps à arpenter le fort.

vietnam-lan-ha-bay-36

vietnam-lan-ha-bay-30

Cette journée est vraiment inoubliable, nous finissons celle-ci en allant voir les plages de l’île. Nous rendons le scooter heureux d’avoir pu goûter aux joies de la liberté en deux roues sur cette belle île encore préservée. Le centre ville de Cat Ba, plus urbanisé se fait facilement à pieds en longeant l’eau ou en s’enfonçant dans les rues. Le port de l’île où sèchent de petits poissons est un endroit assez agréable où passer. On peut manger aussi de délicieux petits Bánh Mì (sandwich vietnamiens) faits sur place dans la rue par un gentil monsieur.

vietnam-lan-ha-bay-29

vietnam-lan-ha-bay-35

Et pour dormir ou essayer

Comme partout, débarquer dans un endroit sans lieu où passer la nuit est toujours compliqué. Surtout qu’il ne manque pas d’offres en tout genre et à différent prix pour passer la nuit. Nous avons fait le choix d’une guest house Mr Zoom Backpacker Hostel 2 qui offre des chambres pas chères ( 5 USD). Bon, l’hôtel en lui même est très correct mais il faut absolument l’éviter si vous souhaitez dormir! Juste à côté se trouve le Good Bar, le lieu idéal pour tous les fêtards de l’île et qui fait hurler sa musique jusqu’à 3 heures du matin. Après deux nuits passées dans cet hôtel on décide de s’éloigner du lieu maudit.

On trouve le Nam Phuong Motel, guest house familiale non-loin du port avec des chambres tout à fait correctes pour 7 USD. Logés au 5ème étage, on a le droit à une terrasse qui offre une vue de folie. Pourtant à plus de 400 mètres du Good Bar, on entendait encore sa musique assourdissante. Ce bar est un vrai fléau pour les autres structures touristiques autour, bizarre qu’il soit encore là à dicter sa loi du bruit dans l’île.

Il y a aussi de bonne tables sur l’île et pour tous les goûts. Cuisine locale ou internationale on mange plutôt bien sur cette île. Poissons frais ou pas, reste à bien choisir son restaurant.

Après quatre jours passés sur l’île, il est temps de rentrer sur Hanoi. Nous conseillons vraiment cette escale pendant un voyage au Vietnam. Prendre le temps de connaitre l’île est un luxe que peu de gens s’offrent quand ils sont embarqués dans es voyages organisés.

vietnam-lan-ha-bay-11

vietnam Voir tous nos articles sur le Vietnam

2 réflexions sur “Cat Ba, l’île préservée de la baie d’ Ha Long

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s