Avec quoi partir ?

Déjà, le choix du sac. Quelle contenance, quel type, quelle marque? Toutes ces questions impliquent ce que l’on va pouvoir y mettre et le poids que nous allons devoir supporter une bonne partie du voyage.

Le Sac à dos :

Il est difficile de choisir un sac tant l’offre est diversifiée. N’ayant jamais fait le tour du monde, nous n’avions absolument aucune idée des particularités qu’il doit avoir. Beaucoup plébiscitent le sac à dos de randonnée traditionnel, facile à porter et disponible dans toutes les tailles.

Pourtant après des recherches sur des blogs et des conseils de professionnels, nous avons découvert un autre type de sacs à dos, spécialement conçus pour les tourdumondistes.

C’est finalement Au Vieux Campeur à Paris que nous avons trouvé notre bonheur avec les sacs Farpoint 70 de la marque Osprey. Une vaste ouverture comme une valise, un daypack zipé sur le devant, peu de poches, des bretelles intégrable pour les mettre en soute sans sursac etc..

Ensuite nous avons beaucoup hésité sur la contenance, certains nous affirmaient que 2x70L était un minimum, d’autres que c’était bien trop. Le mieux était encore d’essayer, et après avoir remplis un premier sac, nous en avons pris deux de 70L. Nous verrons bien plus tard si nous avons eu raison !

Le remplir :

Nous nous sommes fixé assez rapidement des limites de poids, 12kg pour Nicolas, 10 pour Cécile. Bien entendu, au moment de la pesée, nous avions largement dépassé ces poids.

sac cecile.jpg

DSC05797.JPG

Il s’agit alors de revenir à zéro, tout ressortir et identifier ce qui est indispensable afin d’éliminer le reste, sans qu’il soit pour autant superflu. C’est en comptant les dizaines de grammes que l’on s’est progressivement rapprochés de nos objectifs, sans toutefois les atteindre.

On décollera donc avec des sacs de 11 et 13,5kg, correspondant plus ou moins à 19% de nos poids de corps avec le sentiment que l’on ne pouvait plus rien retirer. Notre dos nous dira par la suite si nous devons semer quelques affaires sur la route.

4 réflexions sur “Avec quoi partir ?

  1. Hei guys, Lorenza, the Italian you met on the way to Namo buddha… it looks like everything is going very well…you are natural born travel bloggers..just to let you know that i have bought the osprey myself as it looked very comfy on you 🙂 I am leaving on the 5/02 for Kuala Lumpur…could you give me again the name of the app for the offline maps? I thought that was very handy. Keep posting, i will keep following. Hugs!

    J'aime

    1. Hi dear Lorenza ! Think we are going to be quite at the same time in Malaysia! For the backpack I think it’s a very good choice, after 2 month and half travelling they still perfect. The app is named Maps Me. You can download it for free from home and after you just have to download the maps you need for free also. It’s so easy and very very very usefull! Maybe we see you in Kuala Lumpur! It will be so cool!
      Cheers!

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s